FABIENNE BARON ROUCAYROL :

« L'INNOVATION N'EST NI UN ENJEU, NI UN OBJECTIF. C'EST LE MOYEN LE PLUS SENSÉ AU SERVICE D'UN FUTUR PLUS VERTUEUX».


LALOU ROUCAYROL :

« L’INNOVATION FAIT PARTIE DE L’ADN DE LALOU MULTI. C’EST LE MOTEUR NOUS PERMETTANT DE RESTER AU + HAUT NIVEAU, DE TRANSCENDER NOS ÉQUIPES & NOS BATEAUX POUR LES RENDRE TOUJOURS + PERFORMANTS».

Dernière innovation Lalou Multi : Captain Alternance, premier bateau 100 % recyclable !

Depuis la construction du Mini 6.50 de Quentin Vlamynck en 2016, l’écurie Lalou Multi n’a eu de cesse d’œuvrer à la mise en application de la résine thermoplastique recyclable Elium® développée par Arkema. Ce fut ensuite au tour de l’Ocean Fifty Arkema 4 de bénéficier de cette innovation majeure pour l’environnement, et aujourd’hui le nouveau Class40 Captain Alternance.

Cette résine permet en effet de fabriquer des composites thermoplastiques qui sont une alternative aux composites thermodurcissables qui ne sont ni réutilisables, ni recyclables. Grâce à Elium®, les composites sont thermoformables et thermosoudables permettant aux pièces d’être façonnées ou soudées grâce à un procédé simple qui évite le recours aux colles. Cette matière peut ensuite être recyclée et réutilisée sous l’effet de la chaleur.

 

Pour l’entreprise Lalou Multi, engagée dans une stratégie RSE et de modification majeure des process de construction des bateaux de compétition, l’enjeu repose sur un principe fondamental : ne pas opposer performance sportive et impact environnemental.

Lalou Roucayrol : « Kéni va prendre la barre d’un bateau unique au monde. Captain Alternance est un démonstrateur d’une rupture technologique majeure. Il nous a fallu plus de 5 ans de recherche pour arriver à ce résultat. Un pari et un défi que relève au quotidien Lalou Multi pour que notre sport devienne plus responsable et vertueux. »